Le furisode : le kimono aux manches qui pendent

Le furisode, un mot japonais qui signifie littéralement manches qui pendent, désigne un type de kimono, un vêtement traditionnel japonais destiné pour les jeunes filles appartenant aux classes supérieures ou nobles d’autrefois.

 

Les caractéristiques du furisode :

Comme son nom l’indique, le furisode est donc un kimono particulier qui est fait avec des manches très larges, amples et qui disposent d’une forme tombante par terre, pouvant même atteindre le sol. Les manches servent à cacher les bras des jeunes filles célibataires, car il était de coutume de ne pas les montrer tant qu’on n’était pas mariée. De cette manière, le port du furisode démontre que la jeune fille passe à l’âge adulte, c'est-à-dire qu’elle a atteint ses 20 ans, et qu’elle est libre ou prête pour le mariage. 

Etant considéré comme un habillement luxueux et valeureux, le furisode est généralement confectionné avec de la soie très fine ou en soie damassée, de qualité supérieure. Il faut savoir qu’un furisode coûtait extrêmement cher. Il était d’ailleurs courant et pratique de louer un furisode pour les occasions particulières.

D’autre part, le furisode est un kimono formel, porté habituellement pour les grands événements. Il peut comporter des motifs très variés souvent composés de fleurs, aux couleurs vives et gaies.

Les différentes sortes de furisode :

Il faut savoir qu’il existe trois types de furisode, répertoriés suivant la taille de ses manches : le o-furisode, le chu-furisode et le ko-furisode.

  • O-furisode :

Le o-furisode est également appelé le grand furisode. C’est le type de kimono qui dispose des plus longues manches, mesurant approximativement entre les 114 à 125cm. Au début, le o-furisode était réservé pour les mariées, il était utilisé comme une rode de mariée. Traditionnellement, le o-furisode était fait de couleur noire, démontrant son usage formel.

  • Chu-furisode :

Le chu-furisode est le type de furisode moyen qui est caractérisé par les manches qui mesurent entre 91 à 106 cm de long. Le chu-furisode est le plus utilisé chez les jeunes filles japonaises. Ses manches moyennes offrent une allure stylée et moderne. De plus, elles permettent plus de liberté dans les mouvements car les manches sont beaucoup plus confortables que celles de l’o-furisode.

  • Ko-furisode :

Le ko-furisode est désigné comme étant le petit furisode. Il est fait avec des manches allant de 75 à 87cm. Il est beaucoup plus simple que les deux types précédents. De plus, le ko-furisode n’est porté que très rarement.

 

Les occasions pour porter un furisode :

Le furisode est un type d’habillement formel, destiné à porter pour les grandes occasions. Dans la tradition nippone, il est porté par les jeunes filles invitées dans les cérémonies de mariage, les cérémonies de passage à l’âge adulte ou encore les cérémonies de thé par exemple.

Par ailleurs, le furisode est obligatoirement porté avec les traditionnelles ceintures japonaises appelées obi. L’obi est choisie avec des couleurs en harmonies avec le furisode. Pour porter correctement le furisode, il est important de nouer la ceinture par derrière et former un grand nœud sur le dos.