Obi – La ceinture traditionnelle japonaise

Un accessoire incontournable dans les tenues vestimentaires des Japonais, l’Obi est la ceinture traditionnelle qui sert à maintenir correctement le kimono. Le mot Obi signifie littéralement large ceinture.

L’Obi existe depuis la création des premiers kimonos au Japon. Ayant évolué au fil du temps, elle fait actuellement partie des tendances d’accessoires indispensables pour embellir la tenue des femmes, orientales ou occidentales.

Histoire de l’Obi :

Indissociable avec la tenue traditionnelle nippone, la ceinture Obi a commencé à être utilisée vers le Vème siècle. Au début, l’Obi était simplement formée par une corde de chanvre, qui mesurait à peine 3cm de largeur, et elle se porte nouer sur le côté ou dans le dos.  Toutefois, elle ne cessait d’évoluer au fil du temps.

Au début du XVIIIème siècle, l’Obi a connu des améliorations importantes. Elle est dorénavant confectionnée avec des tissus de qualité supérieure, en soie, en lin ou d’autre type de textile onéreux. Par ailleurs, l’Obi étant devenue un complément inséparable pour les habillements nippons, elle a été décorée avec de nombreux motifs imprimés tout aussi fabuleux qu’impressionnants. La largeur d’une Obi  est passée de 3cm à 18cm actuellement. De plus, les Japonais ont commencé à porter les ceintures Obi en les nouant à l’arrière. C’est beaucoup plus tendance et pratique.

Type d’Obi :

Par ailleurs, il existe différentes types d’Obi, classés suivant ses formes, ses motifs ou encore ses utilisations. On peut citer les types d’Obi suivantes : le Maru obi, le Fukuro obi, le Nagoya obi, le Hanhaba obi, le Odori obi, le Tenga obi, le Heko obi, le Tsuke obi, le Kaku obi, le Sakiori obi, le Chuya obi ou encore le Darari obi.

Comment porter correctement une Obi :

Etant donné que la ceinture Obi est faite pour améliorer le port des vêtements amples typiques du Japon, il est conseillé de toujours la porter en taille haute. Ainsi, la ceinture permet d’accentuer  les formes et mettre en valeur les courbes féminines.

Obi et les arts martiaux

Faisant partie des tenues traditionnelles nippones pour les arts martiaux, on retrouve habituellement l’obi chez ceux qui pratiquent les arts comme le judo, le karaté, l’aïkido, ou encore le kyudo. Les ceintures sont répertoriées suivant la discipline à laquelle elles sont utilisées, ainsi qu’à leurs couleurs,  leurs motifs, et surtout la façon de les porter. Il y a l’Obi étroite et l’Obi large.

  • Obi étroite

Le style d’Obi étroite se met enroulé autour des hanches, avec un nœud simple sur le devant, les bouts pendants verticalement. La ceinture doit offrir un maximum de confort et d’aisance, étant donné que celui qui la portée va effectuer beaucoup de mouvements.

 

  • Obi large

La ceinture Obi large est habituellement portée avec les pantalons kimonos ou encore le hakama. Elle est conçue pour les disciplines comme aïkido ou kyudo. L’Obi est faite suffisamment large pour pouvoir être enroulée à plusieurs reprises sur les hanches. Pour la touche finale d’une Obi large, elle se noue en partant de l’avant avec un brin d’environ une trentaine de centimètre qui pend sur le côté.