Le HAORI ou la veste kimono

Le haori est également appelé kimono cardigan, kimono de plage, ou encore veste kimono. Il s’agit d’une sorte de petite veste que les hommes mettaient par-dessus leur kimono pour rendre leur tenue formelle, ou pour se couvrir du froid durant l’hiver.  Toutefois s’il était destiné uniquement pour les hommes au début, le côté pratique du haori a été vite adopté par toute la population japonaise, hommes et femmes confondus.

Le haori est adapté pour toutes les occasions et circonstances, il est confectionné sur mesure, le haori est conçu avec un concept large et évasé. Il est composé généralement d’une manche longue, pendante et  ouverte.

 

Les premiers haori :

Le haori a vu le jour durant la période Muromachi, vers les années 1336 au 1573. Au début, la veste  kimono était portée uniquement par les guerriers et les généraux, pour se protéger des froids. Le haori était alors décoré de leur kamon respectif, leur emblème familial ou emblème du clan auquel il appartenait. Les premiers haori étaient confectionnés avec des tissus singuliers, ils étaient très colorés, avec une sorte de broderie assez voyante et exagérée sur des tissus en laine très rare et précieux. Par ailleurs, le gouvernement shôgunal des Tokugawa a même  interdit son port à cause de cette conception extravagante. Par la suite, le haori a été revu et finalement été adopté avec des motifs plus neutres et des couleurs plus sobres.

Le haori devient ensuite un accessoire de mode très pratique à mettre pour les activités quotidiennes des Japonais, il se transforme alors en un style de veste classique, sans manche mais toujours illustré du kamon sur son dos. C’est durant l’ère Genroku que les femmes commençaient à s’intéresser également au haori. Plus tard, le haori était même devenu obligatoire pour compléter la tenue d’une jeune fille, surtout si elle n’était pas encore mariée. Le haori permettait d’assurer une convenance au sein de la société.

Les caractéristiques d’un haori :

Habituellement confectionné avec de la soie, le haori était classé comme un vêtement de luxe et couteux. Sa longueur varie suivant les fonctions, l’âge, la circonstance, mais également l’époque et les régions. En Osaka par exemple, il était courant de le porter plus long. Toutefois, le haori doit toujours être plus étendu, et ne se porte pas près du corps.  

 

Comment porter correctement le haori :

Le Haori est composé de deux pans. Contrairement au kimono, pour porter correctement le haori, il est important de ne pas les croiser ni que les pans se touchent. La veste kimono se ferme plutôt avec une cordelette en soie, en collier de perles, ou encore en métal. La meilleure façon de porter un haori est en fait de laisser entrevoir le kimono qu’on porte en dessous, à noter que les couleurs devraient être en harmonie, pour le kimono, l’obi est le haori en question.   

 

Un accessoire de mode incontournable pour les fans de la culture nippone, le haori a été reconsidéré par la suite pour offrir un cardigan d’été, très tendance dans le style trendy et urbain du Japon.

English
English